Brought to you by
Une avancée technologique considérable pour le Sénégal et la Gambie dans la lutte contre les aflatoxines dans les aliments
Press Releases

Une avancée technologique considérable pour le Sénégal et la Gambie dans la lutte contre les aflatoxines dans les aliments

September 21, 2017

In English

Aflasafe est un produit entièrement naturel pour l’Afrique destiné à la lutte contre les aflatoxines dans les aliments: adapté pour chaque pays ou région, Aflasafe réduit les aflatoxines jusqu’à 99%. Au Sénégal, la production locale d’Aflasafe commencera en mi-2018, avec la cérémonie de signature d’aujourd’hui qui ouvre la voie …

DAKAR, SENEGAL, 21 Septembre 2017 – Aujourd’hui à Dakar, le Sénégal comme la Gambie feront une percée technologique dans la lutte contre les aflatoxines. L’Institut International d’Agriculture tropicale (IITA) vient de signer un accord de licence et de transfert de technologie avec BAMTAARE SERVICES SA pour la fabrication locale d’Aflasafe SN01 et sa distribution au Sénégal et en Gambie. Ceci marque le démarrage immédiat de la construction d’une usine d’Aflasafe SN01 à Kahone (Région de KAOLACK). La production débutera d’ici juin 2018. L’usine entièrement détenue, exploitée et gérée par BAMTAARE SERVICES, qui financera sa construction, tandis que l’IITA fournira un appui sur le plan technique et du développement des affaires.

Pour assurer une large diffusion d’Aflasafe, l’accord de licence signé ce jour est basé sur des objectifs de performance en matière de production et distribution annuelle d’Aflasafe. BAMTAARE SERVICES prévoit d’atteindre une production et distribution annuelle de 1.300 tonnes métriques d’Aflasafe au Sénégal et en Gambie au cours de la cinquième année pour couvrir 130.000 hectares d’arachide et de maïs.

« Notre vision du succès est que chaque agriculteur producteur de maïs et d’arachide ait accès à Aflasafe où et quand il le faut», a déclaré M. Abdou Konlambigue, le directeur du Programme de Transfert de Technologie et de commercialisation d’Aflasafe (ATTC) à l’IITA. « Nous sommes très fiers de collaborer avec BAMTAARE SERVICES pour rapprocher Aflasafe des agriculteurs du Sénégal et de la Gambie. ” M. Konlambigue a révélé, « Il s’agit de la première licence accordée à une entreprise privée en Afrique, et nous sommes pleinement engagés à en faire un succès. »Mot du PDG de BAMATAARE Services

Ce jour est un tournant décisif dans notre politique de diversification Agroindustrielle a dit Monsieur Ahmed Bachir DIOP, PDG de BAMTAARE Services SA et Directeur Général de la SODEFITX.

Aflasafe est un des neufs domaines d’activités essentiels de notre plan stratégique « SODEFITEX Horizon 2020 » et c’est pourquoi nous avons décidé d’investir 430 millions de francs de CFA pour installer une usine de production d’une capacité de 1600 tonnes par an. Nous sommes donc très satisfaits du partenariat qui vient d’être scellé avec IITA.

« La complexité du contrôle de l’aflatoxine requiert des actions concertées et coordonnées sur plusieurs fronts » a déclaré Dr. Kenton Dashiell, Directeur Général Adjoint de l’IITA en charge du Partenariat. « Aucune institution travaillant seule n’a la solution, raison pour laquelle le partenariat avec les secteurs public et privé est crucial. »

L’aflatoxine est un danger réel et actuel dans les aliments en Afrique et affecte des produits de base tels que le maïs et l’arachide, qui sont des aliments très communs dans toute l’Afrique subsaharienne. La Gambie et le Sénégal ne font pas exception.

« Le cancer du foie est le premier cancer au Sénégal «a révélé le Dr Fatma Guenoune, Présidente de la Ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA), lors du lancement d’Aflasafe à Dakar au Sénégal, en mars 2017.

Les effets des aflatoxines sur la santé et la richesse en Afrique sont immenses. Ils provoquent environ 5 à 30% des cancers du foie dans le monde, la plus forte incidence se situant en Afrique (30%). Etant un poison invisible que l’on ne peut voir, goûter ou sentir, les aflatoxines suppriment le système immunitaire et retardent la croissance des enfants. L’intoxication peut commencer avant la naissance à travers la transmission de la mère au bébé. Par la suite, les jeunes enfants peuvent continuer à absorber des aflatoxines à travers le biberon et le lait maternel et le sevrage basé sur des régimes alimentaires à base de maïs ou d’arachide. Il s’agit d’un poison implacable et cumulatif qui s’accumule dans nos corps pendant que nous continuons à manger et à boire des aliments contaminés. Le problème est si grave que, dans certains pays, les études montrent que presque tous (plus de 95%) les enfants de moins de cinq ans contiennent dans leur organisme des aflatoxines, ce qui indique une forte exposition aux aflatoxines même à ce stade précoce.

Sur le plan interne, environ 40% des produits sur les marchés africains dépassent les maxima en aflatoxines autorisés. Sur le plan extérieur, l’Afrique perd potentiellement jusqu’à 670 millions de dollars par an en opportunités d’exportation perdues. Dans les années 1960 et 70, 66% des revenus d’exportation agricole de la Gambie provenaient de l’arachide. Depuis lors, ils ont considérablement diminué à cause des aflatoxines. Et comme cela se produit dans la plus grande partie de l’Afrique, l’arachide qui ne répond pas à la réglementation stricte en matière d’aflatoxines sur les marchés d’exportation est vendue localement et au niveau régional. Ainsi, alors que les consommateurs sur les marchés extérieurs sont protégés contre les aflatoxines, les consommateurs en Afrique ne le sont pas.

Produit naturel et respectueux de l’environnement. Aflasafe du sorgho à 99,7%. Aflasafe agit avec la nature pour lutter contre les aflatoxines dans les aliments en augmentant les types de champignons non nuisibles d’Aspergillus flavus qui ne peuvent jamais produire d’aflatoxines.

Aflasafe change les règles du jeu en matière d’aflatoxines concernant les aliments en Afrique. Développé en Afrique et adapté pour s’attaquer aux types d’aflatoxines présents dans chaque pays ou région, Aflasafe réduit les aflatoxines jusqu’à 99%. Pour garantir son efficacité, car Aflasafe n’est pas un produit uniformisé, Aflasafe est enregistré et commercialisé avec un suffixe d’identification unique pour les différents pays et régions. Concernant le Sénégal et la Gambie qui partagent les mêmes zones agro-écologiques, le nom du produit est Aflasafe SN01, actuellement distribué et commercialisé uniquement par BAMTAARE SERIVCES dans les deux pays. Aflasafe SN01 a été officiellement lancé au Sénégal et en Gambie en mars, au début de cette année.

Aflasafe SN01 a été mis au point par l’IITA en collaboration avec le Service de Recherche Agricole du Ministère de l’Agriculture des États-Unis, La Fondation Africaine pour les Technologies Agricoles (AATF) et avec des partenaires de recherche-développement local au Sénégal et en Gambie. Il s’agit de la Gambia Groundnut Corporation (maintenant National Food Security Processing and Marketing Corporation), de l’Institut National de Recherche Agricole de la Gambie et de la Division de la Protection des Cultures. Les partenaires sénégalais comprennent La Direction de la Protection des végétaux du Sénégal, L’Université de Thiès

Liens:

Contacts

  • Demandes de renseignements pour commander Aflasafe, ou de l’arachide ou du maïs traités avec Aflasafe – BAMTAARE SERVICES Groupe/SODEFITEX, km 4.5 boulvevard du centenaire de la commune de Dakar, dg@sodefitex.sn; goule.gueye@sodefitex.sn, Tel : 338897950
  • Renseignements pour les médiasNjeri Okono, Spécialiste en communications, projet ATTC

A propos d’ATTC: Le Projet de Transfert de Technologie et de Commercialisation d’Aflasafe (ATTC) mis en œuvre par l’IITA identifie des options stratégiques de partenariat avec des entreprises privées ou des entités gouvernementales, met en œuvre ces partenariats, et contribue à assurer que les produits distincts d’Aflasafe atteignent des millions d’agriculteurs. Le projet contribuera à améliorer la sécurité sanitaire et nutritionnelle des aliments et à augmenter les revenus des petits agriculteurs africains à travers l’utilisation d’Aflasafe. L’objectif de l’ATTC est de couvrir un demi-million d’hectares de petits exploitants avec Aflasafe dans 11 pays où Aflasafe est – ou devrait bientôt être – un produit nationalement homologué. Il s’agit du Nigeria, du Kenya, du Sénégal, de la Gambie, du Burkina Faso, du Ghana, du Malawi, du Mozambique, de la Tanzanie, de l’Ouganda et de la Zambie. Les activités d’ATTC visent à accroître la disponibilité et l’accessibilité d’Aflasafe et à améliorer l’accès à des marchés lucratifs sensibles au taux d’aflatoxine dans le maïs et l’arachide. Téléchargez notre brochure de projet

A propos de BAMTAARE Services: Créée le 15 mars 1974 avec un statut de société mixte à participation publique majoritaire, la SODEFITEX menait une activité d’appui au développement rural indépendamment de l’activité agro-industrielle cotonnière. Par l’intermédiaire d’une structure spécifique, BAMTAARE, « Base d’Appui aux Méthodes et Techniques pour l’Agriculture, les autres Activités Rurales et l’Environnement », elle s’est positionnée comme un prestataire de référence dans les domaines de l’appui au développement rural. BAMTAARE SERVICES, héritière de BAMTAARE est une Société Anonyme avec Conseil d’Administration, filiale appartenant à 100% à la SODEFITEX.


Version PDF

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *